Dénicher les meilleurs prix de pompes à chaleur et climatiseurs en ligne

Depuis ces dernières années, l’appareil de climatisation ou plus précisément le climatiseur devient de plus en plus prisé auprès de plus foyers en raison de sa grande performance et son très haut niveau de praticité. Toutefois, la question du choix peut donner du fil à retordre pour la seule bonne raison que les modèles et types de climatiseurs sont nombreux sur le marché. À part la disponibilité du budget réservé à l’achat, il y a également d’autres critères de choix qui doivent par-dessus tout être pris en compte, à savoir les modèles, les fonctionnalités secondaires, etc.

Choisir un climatiseur en fonction de la puissance générée

L’utilisateur a intérêt à faire un petit calcul avant de procéder à l’achat du climatiseur. Un équipement plus puissant est surdimensionné. Il produit beaucoup d’effort bien plus qu’on en a besoin et cela génère une perte d’énergie pour le foyer. Effectivement, il tourne au maximum pendant toute la journée en consommant trop d’électricité sans la moindre efficacité. À l’occasion, on aurait préféré acheter une pompe à chaleur qui est un système de chauffage écolo et permettant aussi de chauffer l’eau dans certains cas.

On sait déjà qu’un système surdimensionné dépasse la puissance requise et entraîne alors des dépenses inutiles. Il faut ainsi faire un peu d’arithmétique plus ou moins complexe pour voir quel type d’appareil choisir. Dans ce cas, on prend en considération surtout le volume de la pièce à refroidir. La puissance préconisée par les spécialistes tourne autour de 45 Watts par m3. Cette donnée sert de base de calcul pour faciliter le choix du climatiseur. Néanmoins, le nombre d’occupants de la pièce n’est pas négligeable et doit faire partie des critères retenus.

Ainsi, le résultat du calcul peut être revu à la hausse, du fait de ce nombre d’occupants supplémentaire. Toutefois, ces estimations entrent en ligne de compte avec le système d’isolation mis en place de la maison, de son orientation par rapport aux rayons du soleil. Dans cette optique, un système de climatisation mobile devient une solution intéressante.

Le choix entre le climatiseur nomade et fixe

Si on compte utiliser un système d’équipement nomade, cette option est plus simple. Il faut se munir tout simplement d’une prise de courant pour effectuer les opérations. Ces appareils sont disponibles dans les magasins habituels spécialisés à la vente. Ils existent également en ligne pour les clients trop éloignés des points de vente ou qui ne veulent pas se déplacer. Généralement, il faut prendre au sérieux toutes ces apparences pratiques pour voir si cette efficacité rime avec la performance de l’appareil. En effet, il est énergivore et fait gonfler la facture énergétique du foyer. En dépit de cette hausse en consommation d’énergie, il serait plus intéressant d’investir sur un système climatiseur de type réversible ou une pompe à chaleur aussi simple qu’efficace. Un confort assuré en hiver comme en été pendant lesquels il peut produire de l’air chaud ou de l’air froid selon les besoins.

En général, le choix pour le système réversible doit être avantageux puisqu’on peut économiser plus d’énergie tout au long de l’année. Toutefois, la différence au niveau de la consommation est assez évidente. En hiver, le système de refroidissement consomme peu d’énergie tandis que pendant l’été, il fait monter la facture. Par ailleurs, la combinaison des deux modes est intéressante pour réaliser une économie d’électricité. Tout compte fait, pour assurer le bon choix sur le climatiseur réversible, il faut faire preuve de technicité en prenant en compte le mode froid pour le coefficient d’efficacité frigorifique énergétique. Pour le mode chaud, le coefficient de performance saisonnier indique l’efficacité du climatiseur.

Éviter les types et modèles de climatiseurs bruyants

Le moment de l’achat est opportun pour vérifier la quantité de décibels émis par l’appareil. En fait, certains appareils sont assez bruyants pour être insupportables. Une nette amélioration est apportée par les fabricants qui produisent actuellement des appareils moins bruyants. Des appareils produisant moins de bruit sont actuellement mis en vente sur le marché. Étant plus silencieux, ils ne dépassent généralement pas plus de 75 décibels. Ce sont les climatiseurs bibloc ou multibloc qui ne dépassent pas le seuil de 35 décibels. Ceux qui sont installés à l’extérieur ne produisent que 45 décibels seulement.

En fait, c’est le compresseur placé à l’extérieur du climatiseur qui émet le plus de bruit. Il est possible de diminuer le nombre de décibels en utilisant un kit de climatisation en isolant le compresseur qui produit le son. En outre, un climatiseur qui produit peu de sons permet de préserver le bon rapport de voisinage. Autrement, cela peut causer des encombrements chez les voisins d’à côté. Le niveau de puissance sonore est donc un autre critère de choix de modèle. Des marques plus performantes peuvent favoriser chaque choix. Le modèle fonctionnant avec l’option « sleep » permet un emploi modéré pendant la nuit.

Les autres fonctionnalités à savoir avant l’achat

Toutes les options sont indispensables que ce soit le côté puissance électrique ou nuisance sonore de l’appareil et son coefficient de performance. Cependant, des fonctionnalités supplémentaires méritent une approche particulière. Une démarche qui doit aboutir à la recherche de l’amélioration des expériences d’usage de l’appareil. Pour faire plus simple, on inspecte sa capacité de déshumidification et de refroidissement de l’air. On trouve cette option chez les nouveaux modèles mobiles de climatisation qui permettent d’ajuster à la fois le niveau de refroidissement et d’humidité de la pièce. On évalue en litre par heure la capacité de déshumidification de l’air.

On peut parler aussi de la qualité et de la filtration de l’air par le climatiseur. Il s’agit de cette capacité de l’appareil à purifier l’air dans toutes les pièces et donc à éliminer les odeurs et les bactéries. Les poussières et les particules fines qui assiègent toute la maison sont également éliminées. Aujourd’hui, avec le progrès de la technologie, plusieurs climatiseurs sont munis d’option programmable pour le confort des occupants. Ces fonctionnalités de dernier cri planifient l’arrêt ou le démarrage de l’appareil au moyen d’un système de minuterie ou d’un programmateur. Bien sûr, un autre accessoire peut éviter d’incessants va-et-vient vers l’appareil. La télécommande permet d’activer l’appareil à distance.