Le droit de travail français par rapport à ceux des autres grands d’Europe

Le droit de travail se diffère dans les pays d’Europe notamment en France et dans les autres grands d’Europe. En France, le travail dans le secteur privé est soumis à un code dit de code de travail, ce qui n’est pas pareil dans certains pays Européens. Bref, la comparaison est inévitable.

  • Comparaison en matière de loi applicable au travail en France et dans les autres grands d’Europe

En France, la relation de travail en matière privée est régie par un code de travail. Dans certains pays de l’Europe comme en Allemagne et Angleterre, il n’y a pas de code de travail. Certes, en Angleterre, c’est le contrat de travail qui dicte toutes les conditions dans la relation de travail, sous réserve du respect des lois et de la jurisprudence, et le contrat de travail doit obligatoirement être écrit. En Allemagne, le droit du travail est régi par une série de lois relative aux divers points importants du travail. Dans ces pays, il y a eu également des réformes en matière de droit de travail dont le but est de le rendre plus flexible, et ça a marché, le marché de travail s’est amélioré, c’est le cas en Espagne, Pays Bas, Autriche, Grande Bretagne, etc …

  • Comparaison entre les conditions de travail en France et celles des autres grands d’Europe

Les conditions du travail sont différentes dans les pays Européens, en France par exemple le temps du travail est fixé à 35 heures quotidiennement, cette durée fait partie des moyennes en Europe. Généralement, c’est à l’Est et au Sud du continent que l’on travaille le plus longtemps. A côté des heures de travail, il y a le salaire minima, la  France se situe à la cinquième position en la matière. En Allemagne, il n’y a pas de salaire minima légal comme en France, en cas de conflit le salarié peut prétendre à une convention. Tandis qu’en Angleterre, le salaire minima est déterminé suivant l’âge de l’employé, plus bas pour les moins de 20 ans et plus haut pour les plus de 20 ans.

  • Comparaison en matière de licenciement en France et dans les autres grands d’Europe :

Le licenciement est pris à l’initiative de l’employeur mais les modalités sont différentes suivant le pays concernés tel le délai de préavis, indemnités de licenciement. Aujourd’hui, les pays Européens à part la France ont mis en place de nouvelles règles plus strictes et moins favorables aux employés. En Allemagne, il n’y a plus d’indemnisation de licenciement dans les PME, la possibilité de contester est même très limitée dans le temps (3 semaines). En Suisse, les licenciements n’ont même plus besoin d’être justifiés. Au Danemark comme en Autriche, les licenciements pour cause économique ne sont plus réglementés, il faut juste respecter un préavis et l’indemnisation est très faible.