Le maté, une boisson aux nombreux bienfaits

Vous connaissez certainement le thé et le café. Mais qu’en est-il du maté ? Cette plante, malheureusement encore méconnue, est pourtant la base d’une des boissons caféinées les plus consommées dans le monde. Originaire d’Amérique Latine, il s’agit de la boisson nationale des Argentins. Elle est généralement consommée en infusion, comme le thé. Ayant une forte teneur en caféine et en polyphénols, les bienfaits du maté sont très nombreux, si l’on ne cite que sa propriété énergisante ou son action dans la perte du poids.

Un peu d’histoire sur l’origine du maté

Cette plante originaire de l’Amérique du Sud tire son nom du mot « mati », signifiant calebasse en Quechua. Il s’agit d’une référence à la gourde qui contient traditionnellement la boisson en Amérique Latine. Sa préparation se fait par infusion des feuilles du yerba maté, une plante amazonienne.

Les Guaranis, peuples indigènes du Paraguay et du Brésil, ont consommé cette boisson depuis des temps immémoriaux. Jadis, ils l’utilisent pour lutter contre la fatigue et rester de bonne humeur. Puis les jésuites procédaient à sa culture en Amérique Latine pendant deux siècles en employant les Guaranis. Les jésuites finissent néanmoins par s’attirer la colère des gouvernements locaux à cause de leur participation dans l’extension de la culture du maté dans les pays voisins. Cela provoquera leur expulsion et la reprise de la culture par le peuple local. Ce n’est qu’au XVI siècle que la boisson passe les frontières de l’Europe avec l’aide des explorateurs espagnols.

Le yerba maté est également cultivé et consommé par les Indiens en tant que boisson ayurvédique pour traiter le rhumatisme, la dépression et la fatigue. Vous pouvez retrouver plus d’informations sur la vertu du maté sur labombilla.fr.

Le maté, une plante aux mille vertus

Excellente alternative au café, il y a bien plus qu’un seul bienfait du maté sur la santé. L’infusion de yerba maté permet de faire le plein d’antioxydants. Également riche en polyphénols, il contribue à la protection des cellules face aux agressions et maladies qui menacent d’accélérer leur vieillesse. Une autre vertu bien connue du maté est son action contre la fatigue. Elle doit cette propriété à sa forte teneur en vitamine B1, la thiamine, et aux méthylxanthines (théophylline, théobromine et caféine) qui boostent l’énergie et permettent de lutter contre la fatigue.

Le maté apporte aussi du soutien au système cardiovasculaire et aux défenses immunitaires. En effet, grâce à la vitamine B6 qu’il contient, il contribue au bon métabolisme du cholestérol et de l’homocystéine. Il est également recommandé de boire du maté pour améliorer l’humeur, la mémoire et la concentration et bien entretenir le système nerveux.

Et enfin, l’infusion de yerba maté est riche en potassium, en oligo éléments et en magnésium, des nutriments essentiels au bon fonctionnement de l’organisme et à l’équilibre du rythme cardiaque.

Choix du maté et préparation de la boisson

La qualité et la quantité des feuilles utilisées dans l’infusion joueront beaucoup sur l’amertume de la boisson et le maté vertu que vous pourrez en tirer. Le maté issu d’une culture biologique est toujours à privilégier. Généralement, une préparation est composée de 90 % de feuilles et de 10 % de tige. Parfois, on utilise seulement des feuilles. Si vous préférez votre boisson plutôt légère, optez pour un mélange jusqu’à 70 % de feuilles. Vous pouvez également mélanger votre infusion de maté avec un fruit ou une plante aromatique pour atténuer son goût.

Pour préparer votre boisson, il faut dans un premier temps chauffer de l’eau. La température idéale est de 70-80° C. Trop chaud, le maté risque d’être trop amer. Prenez ensuite la calebasse et remplissez-la de yerba maté jusqu’à ses 2/3. Mettez la main sur le dessus et agitez la calebasse en la retournant de temps en temps. L’herbe doit former un tas sur le côté de la gourde. Insérez ensuite la paille filtrante, appelée bombilla, du côté creux de la calebasse. Elle ne devrait plus bouger. Il ne vous reste maintenant plus qu’à verser de l’eau chaude du côté creux de la calebasse pour réaliser votre infusion. L’infusion ne doit pas excéder trente secondes. Servez ensuite.

Posologie et contre-indications de la boisson

Pour profiter de la propriété maté avec modération, ne dépassez pas les 4 à 5 g de feuilles séchées par jour, que vous allez infuser dans 1 l d’eau. L’infusion ne doit pas être conservée plus de 24 h.

Comme il s’agit d’une boisson énergisante, une consommation sans modération peut entraîner des troubles du sommeil, du rythme cardiaque ou de l’appareil digestif. Il est ainsi recommandé de le prendre avant 14 heures. Aussi, il ne fait jamais combiner le maté aux autres sources de caféine, surtout l’éphédra qui accroît l’effet stimulant de la caféine, ce qui peut être dangereux.

Si vous souffrez d’une maladie hépatique, d’un ulcère gastrique ou encore d’une hypertension artérielle, évitez de consommer du maté. Les femmes enceintes ou allaitantes ainsi que les enfants ne doivent pas non plus boire du maté.