Réaliser une opération de réduction mammaire à Lyon

Tout le monde veut être en forme et attrayant. Mais les femmes sont particulièrement touchées. Ce sont les seins bombés qui peuvent aggraver leur silhouette. Ainsi, leur attention s’est immédiatement tournée vers la chirurgie de réduction mammaire. Elle offre toujours un taux de satisfaction très élevé, car elle permet de procurer la beauté à la poitrine en liftant des muscles particuliers tout en réfléchissant sur le dos de la patiente.

Informations générales sur la réduction mammaire

La réduction mammaire fait partie des chirurgies plastiques et esthétiques les plus demandées. Il vise à réduire le volume mammaire en cas d’hypertrophie mammaire ou même de mucosités. Le but de la chirurgie est de réduire le volume mammaire en cas d’hypertrophie, c’est-à-dire si le volume mammaire est trop important pour la morphologie féminine.

Les patientes doivent envisager une réduction mammaire si elles ressentent un inconfort sévère (déguisement, exercice, etc.) caractérisé par des seins hypertrophiés ou une augmentation mammaire, éventuellement avec des douleurs dorsales.

Le but de l’intervention n’est pas seulement d’améliorer l’esthétique, mais aussi l’image globale de la silhouette du patient. L’opération chirurgicale permet de reprendre une « vie normale » lorsque le sport devient plus facile. De plus, la réduction du volume des seins réduit également les maux de dos, qui sont bien liés à l’excès de poids des seins.

Des changements de poids importants pendant la grossesse peuvent également jouer un rôle dans le développement de l’hypertrophie mammaire et de la ptose. Le tissu mammaire perd de son élasticité, les seins prennent du poids et deviennent bombés.

La réduction mammaire aide à traiter cet aspect de la ptose mammaire. Pour avoir plus de renseignements supplémentaires, prière de faire encore davantage des recherches approfondies sur l’intervention de réduction mammaire à Lyon .

Les phases pour la réduction mammaire

La réduction mammaire élimine également l’excès de peau et de tissu mammaire. Cela nécessite parfois la liposuccion. La Sécurité Sociale ne s’acquitte pas de cette chirurgie que si lorsque le chirurgien fait disparaître plus de 300 grammes par sein. Premièrement, avant d’effectuer toute activité opératoire liée à la réduction mammaire, il convient de souligner les consultations préopératoires de base sont nécessaires :

Si vous avez plus de 25 ans, passez une mammographie et/ou une échographie. Prenez des photos de vos seins avant et après la chirurgie. L’utilisation de soutien-gorge de compression est requise. Consignes préopératoires.

Arrêtez de fumer au moins 6 semaines avant l’intervention et jusqu’à 6 semaines après pour réduire le risque d’infection, de mauvais rétablissement et d’ecchymoses. Interrompre le traitement antiplaquettaire ou anticoagulant 7 jours avant.

Principes généraux pour toutes les techniques de réduction mammaire

Étape 1 : conception préopératoire

La planification se fait sur le patient opéré et éveillé, évidemment l’opération doit être réalisée en présence du chirurgien plasticien. Les branches verticales du motif dessinent le reste de la poitrine. Elles sont conçues avec des manipulations pour simuler le volume restant après l’opération chirurgicale. L’opérée donne alors son avis sur la masse finale souhaitée. S’il existe une asymétrie entre les deux seins qui aggrave l’esthétique, elle peut être corrigée en créant une forme différente pour chaque sein.

Étape 2 : remplacez le mamelon par le mamelon remodelé

La peau autour du mamelon est enlevée et un lobe vasculaire permet de le manœuvrer à la bonne hauteur.

Étape 3 : retirez l’excès de peau et les glandes

Des parties de la glande mammaire sont partiellement enlevées et la peau est exposée. Une fois cet excédent enlevé, les bornes extérieures et intérieures seront connectées. Ensuite, le sein a une forme arrondie et diminue de volume. Continuez de la même manière pour les deux seins.

Notez qu’une injection est nécessaire pour l’anesthésie avant la chirurgie.